Skip to content

« Pourquoi mes couleurs imprimées ne sont-elles pas fidèles à l’épreuve ? » Posez-vous cinq fois la question !

janvier 11, 2010

Se poser successivement cinq fois la question permet de sonder les causes premières d’un problème, en l’occurrence ici de comprendre réellement pourquoi les couleurs imprimées ne sont  pas identiques à celles de l’épreuve remise à l’imprimeur.

Il s’agit d’une méthodologie de résolution de problème dénommée tout simplement les « cinq pourquoi ». Cette technique est une variante de l’approche classique de « l’examen critique » d’un problème avec les six questions: Pourquoi, Quoi, Où, Quand, Qui et Comment ?

Diapositive1

Figure 1

Télécharger le fichier Powerpoint de la figure 1 :les_5_pourquoi

L’objectif est d’éliminer les causes profondes d’un problème plutôt que de colmater ses symptômes. Ainsi, si nous revenons à notre problème de reproduction des couleurs, à la question : « Pourquoi mes couleurs imprimées ne sont-elles pas fidèles à l’épreuve ? », on peut vous répondre :

  • parce que les images ou objets incorporées dans l’application de mise en page sont sans profil ou avec un profil couleur incorrect, ou
  • parce que le BAT[1] est signé sur des épreuves non contractuelles et non certifiées, ou encore
  • parce que l’épreuve a été réalisée à partir de fichiers défectueux,
  • etc.

Parmi ces réponses il s’agit de déterminer selon l’expert la ou les causes racines du problème. Si le problème est principalement selon lui un problème d’épreuvage alors, posez-vous la question : « Pourquoi le BAT est-il signé sur des épreuves non contractuelles et non certifiés », et des réponses données :

  • parce que le client est mal informé sur la qualité des éléments à remettre à l’imprimeur, ou
  • parce que le client est faiblement impliqué dans la gestion de la couleur de la reproduction de ses documents, ou encore
  • parce que le client est mal équipé en système d’épreuve,

déterminer de nouveau la raison première, s’il s’agit principalement selon votre expert d’une question de périphérique, posez-vous la question : « Pourquoi le client est-il mal équipé en système d’épreuve ? »

  • parce que les épreuves du client sont réalisées chez des prestataires extérieures, ou
  • parce que le système d’épreuve du client n’est pas calibré et certifié, ou encore
  • parce que le client épreuve ses documents sur des imprimantes « bureautiques ».

Ainsi en posant successivement ces questions, vous remontez à la racine du problème et êtes susceptible de trouver la solution : « proposer à votre client de calibrer son épreuve en fonction de votre presse et de la certifier pour vous assurer de sa qualité à sa réception » !

BIOGRAPHIE

cmyk_bookCMYK 2.0: A Cooperative Workflow for Photographers, Designers, and Printers de Rick McCleary


[1] BAT : Bon A Tirer

From → Lean Six Sigma

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :